AGE MOISE

HISTORIQUE DU SERVICE

Le service AGE MOISE  a été ouvert en janvier 1992, dans un appartement situé dans le 15ème arrondissement. Il est la concrétisation d’un projet réfléchi par des professionnelles de l’ASE, des maternités et d’autres structures confrontées à la problématique de "l’abandon de fait " d’enfants dans les institutions.

A cette époque, les femmes qui avaient ce projet  pouvaient bénéficier d’un accompagnement  seulement au cours d’une période très courte pendant leur séjour à la maternité.

A leur sortie, elles  pouvaient difficilement revenir dans le lieu où elles avaient abandonné leur bébé, même lorsqu’elles étaient en grande détresse.

Le groupe de travail et le conseil général a donc créé une structure la plus neutre possible pour assurer l’accompagnement psycho-social de ces mères de naissance dans la durée  aussi longtemps qu’elles en exprimeraient le besoin.

La gestion du service, anonyme, confidentiel et gratuit a été confiée à l’AGE et ne dépend pas du bureau des adoptions chargé de l’agrément des familles et du placement des enfants.

Paris a ainsi été précurseur puisqu’ il faudra attendre la loi Mattëi en juillet 1996 pour poser officiellement l’accompagnement psychologique et social des femmes qui ont le projet de confier leur enfant.

Cette mission première demeure mais a évoluée au fil des années. L’équipe accompagne aujourd’hui des femmes enceintes en souffrance, incertaines quand à leur devenir mère. La question de l’abandon peut les traverser et est susceptible d’évoluer dans un sens ou dans l’autre tout au long de leur accompagnement. L’équipe accompagne également des femmes ayant déjà accouchées dont la problématique maternelle demeure prégnante.

Le service propose aussi un espace d’écoute aux différentes personnes de leur entourage.